Suivez-nous twitter facebook
Edition: Global
Cliquez ici pour recevoirnotre newsletter gratuite cliquez ici
Marchés & tendances

« Le marché des cosmétiques naturels a besoin de marques fortes, » Elfriede Dambacher

Les cosmétiques naturels et biologiques ont connu de forts taux de croissance pendant des années et sont maintenant distribués dans tous les circuits de distribution. Mais quel avenir pour ces produits ? Comment le marché se développe-t-il, comment les consommateurs s’orientent et comment l’industrie répond-elle à leurs besoins ? Spécialiste des cosmétiques naturels et biologiques Elfriede Dambacher, Pdg de la maison d’édition Naturkosmetik à Dortmund, en Allemagne, et organisateur de la Natural & Organic Cosmetics Conference, à Berlin, répond à quelques-unes de ces questions.

Elfriede Dambacher (crédit photo : Thomas Christian)

Elfriede Dambacher (crédit photo : Thomas Christian)

Les cosmétiques naturels et biologiques ont connu de forts taux de croissance pendant des années. Le segment poursuit sa croissance à l’échelle mondiale. Comment évaluez-vous cette tendance ?

Elfriede Dambacher [1] - Les cosmétiques naturels et biologiques sont devenus un élément à part entière du marché des cosmétiques. Ce n’est donc pas une tendance qui va lever le pied, mais une tendance qui montre clairement que les produits cosmétiques naturels et biologiques sont maintenant installés au coeur de notre société.

À quoi attribuez-vous ces changements ?

Elfriede Dambacher - Les exigences des consommateurs sont en train d’évoluer. Ce qui concernait autrefois une avant-garde écologiste à la recherche d’alternatives aux cosmétiques conventionnels constitue maintenant un courant social de grande ampleur. Ces consommateurs ont de nouvelles valeurs et recherchent des produits capables de les mettent en oeuvre, qui soient sans danger, sains, et sans risque pour l’environnement. Cela eu un impact sur le marché et a obligé l’industrie cosmétique dans son entier à se mobiliser.

Quelle est l’influence des cosmétiques naturels et biologiques sur le marché des produits cosmétiques ?

Elfriede Dambacher - Au début, l’influence a été limitée, car le marché des cosmétiques naturels n’intéressait pas l’industrie des cosmétiques dans son ensemble. Au cours des dernières années davantage d’activité a été perceptible. L’industrie des cosmétiques dans son ensemble s’est livrée à des expérimentations. Les produits ont été verdis, plus ou moins sincèrement, et les marques naturelles ont été rachetées.

Quelles sont les clefs du succès ?

Elfriede Dambacher - Les consommateurs attendent des produits cosmétiques naturels et biologiques qu’ils fonctionnent aussi bien que les autres, avec l’avantage de la « naturalité ». Pour ce faire, beaucoup de recherches ont été conduites. De nouveaux produits ont été développés, et aujourd’hui, leur texture comme leur efficacité son convaincantes. Les soins pour la peau proposent maintenant des textures modernes avec une sensation mais sans silicones. Aujourd’hui, les produits naturels sont convaincants, mais les consommateurs accordent également de l’attention à l’authenticité et à la crédibilité des marques. La transparence est nécessaire et l’histoire derrière les produits est importante.

Les ventes de cosmétiques naturels et biologiques vont-elles continuer à croître ?

Elfriede Dambacher - Le marché des cosmétiques en général devient plus vert et les cosmétiques naturels et biologiques ont gagné de nouveaux clients. Cela affecte l’ensemble du marché des cosmétiques. Mais le marché nécessite des marques fortes, la mise en œuvre d’innovations commerciales. La stratégie de marketing classique ne suffit plus. Le consommateur est le seul à choisir ce qu’il met dans son panier. Pour les cosmétiques naturels et biologiques cela représente de nouveaux défis. C’est pour cela que la prochaine Natural and Organic Cosmetics Conference [2] mettra l’accent sur les solutions pour l’avenir. Experts et futurologues internationaux s’intéresseront de plus près à l’industrie des cosmétiques naturels et biologiques, aux défis qu’elle devra relever et comment y parvenir.

Notes

[1] Présidente du programme et expert en cosmétiques bio, Elfriede Dambacher, DG de la société d’édition Naturkosmetik Verlag à Dortmund, organise la Natural and Organic Cosmetics Conference, en coopération avec NürnbergMesse, organisateur de VIVANESS. Elfriede Dambacher est l’éditeur de l’Annuaire des cosmétiques naturels et du Natural Cosmetics Trade Monitor, offrant un aperçu trimestriel de l’ensemble du marché des cosmétiques naturels et biologiques.

[2] 7-8 octobre 2014 à Berlin

© 2014 - Premium Beauty News - www.premiumbeautynews.com
derniers articles
Focus
spip-vignette

MakeUp in Seoul dévoile son programme de conférences

Encore un mois d’ici MakeUp in Seoul ! Le salon B2B dédié à la chaîne d’approvisionnement maquillage se tiendra à l’hôtel Conrad de Séoul les 15 et 16 avril. LUNDI 15 AVRIL 2019 10h15 - 11h00 : The future of Beauty 2020 Conférence par Charlie Clark, spécialiste des tendances, WGSN Mindset 11h30 - 12h15 : Trends : Color Wave by Beautystreams (...)

en savoir +
opportunités de carrière
Avis d’experts
Réduire l'empreinte environnementale du packaging beauté - 2e Partie : Les défis

Gérald Martines
Réduire l’empreinte environnementale du packaging beauté - 2e Partie : Les défis

Les acteurs de la beauté sont engagés dans de nombreuses initiatives visant à réduire l’impact environnemental des packs, mais la piste de la réutilisation - bien qu’a priori très prometteuse - semble sous-exploitée. Après avoir présenté les enjeux de la réduction de l’impact environnemental des emballages, la deuxième partie de cet article (...)

en savoir +

Rubriques

Nous utilisons des cookies pour une meilleure expérience de navigation. En poursuivant sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus et paramétrer les cookies
fermer